collège français de chirurgie plastique  reconstructrice et esthétique

FORMATION MEDICALE CONTINUE et EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

1. Rôle du CFCPRE
En chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, le CFCPRE est l'organisme certificateur qui s'interpose entre le chirurgien et les pouvoirs publics en reconnaissant la valeur formatrice d'un enseignement.
Dans ce but, le CFCPRE est chargé :
- de recenser les besoins et désirs de formation des plasticiens
- de recenser toutes les actions de FMC (cours, DU, congrès, stages, etc...) concernant la chirurgie plastique et ses composantes (main, maxillo-faciale, esthétique, brûlures…) tant en France qu'à l'étranger
- de labelliser les actions de formation qui en feront la demande auprès de lui pour en reconnaître la valeur formatrice et leur attribuer une valeur en points dans le respect des règles en vigueur
- de centraliser les points de FMC de chaque chirurgien plasticien et de les certifier auprès des pouvoirs publics
- de labelliser les actions d’EPP continue et de promouvoir les actions d’EPP ponctuelle
- de centraliser les points d’EPP de chaque chirurgien plasticien et de les certifier auprès des pouvoirs publics.

Par ailleurs, le CFCPRE est lié par contrat avec la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique qui est l'organisme agréé par les Conseils Nationaux de Formation Médicale Continue.

2. Relations CFPRE et les chirurgiens
La Formation Médicale Continue et l’Evaluation des Pratiques Professionnelles agréées par le CFPRE ne peut concerner que les chirurgiens français compétents ou spécialistes en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Pour bénéficier du suivi de son dossier et obtenir toutes les attestations dont il aura besoin après les formations, chaque chirurgien concerné devra s'inscrire au CFCPRE pour acquérir la qualité de "ADHERENT FMC et EPP".
Ce statut ne donne pas la qualité de Membre du CFCPRE. Il s'engage à suivre précisément la procédure de validation des points indiquée lors de chaque enseignement. Il s'engage à régler une cotisation annuelle, fixée lors de l'assemblée générale du Collège, en participation aux frais générés par la mise en place et le suivi du système. Toute cotisation non régularisée suspend à effet immédiat la gestion du dossier. Aucune rétroactivité n'est possible ni régularisation de retard. Aucun document ne pourra être délivré aux chirurgiens non inscrits ou suspendus pour quelque raison que ce soit. Ces règles de gestion de la formation médicale continue concernent également les membres du Collège.

ENSEIGNEMENT

Il comprend deux parties :
- l'enseignement pratique
- l'enseignement théorique

1. L'enseignement pratique
L'enseignement pratique est basé sur le principe du "compagnonnage". Son type en est l'Internat auprès d'un membre enseignant du Collège dans un C.H.U. Il peut être remplacé par des fonctions d'Assistant auprès d'un membre enseignant du Collège dans une Unité Formatrice reconnue.
Cet enseignement pratique doit pouvoir être vérifié lors de la présentation à l'examen.
Pour cela, les pièces suivantes sont nécessaires au candidat :
a) une attestation du chef d'Unité, membre enseignant du Collège, auprès de qui a été effectué le stage formateur
b) une liste des opérations réalisées par le candidat comme opérateur principal. Elle devra être visée par le chef d'Unité. Cette liste sera établie suivant un modèle qui sera à la disposition des candidats au Secrétariat du Collège.

2. L'enseignement théorique
L'enseignement théorique est fourni par les cours organisés par les services et les organismes agréés par le Directoire. Un programme général sera établi annuellement et mis à la disposition des candidats à l'examen. Des attestations d'assistance à ces cours devront être fournies par les organisateurs aux participants.

DIPLOME

Le diplôme du Collège Français de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique prévu à l'article 11, paragraphes 4 et 5 des statuts, est décerné annuellement à ceux qui ont passé avec succès l'examen. Il peut être décerné à titre étranger. Il ne saurait en aucun cas s'en prévaloir dans le cadre d'un éventuel exercice sur le territoire français.

1. Conditions d'inscription à l'examen
En l'état actuel des textes, les candidats à titre français au Collège devront au préalable :
- être titulaires d'un DESC de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique au sens de l'arrêté du 4 Mai 1988 modifié par l'arrêté du 5 Mars 1992 et avoir fait au moins 18 mois de post-internat en situation de responsabilité dans un service validant le DESC de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique ou reconnu comme Unité Formatrice par le Collège
- être titulaires d'un DESC d'une autre spécialité chirurgicale au sens de l'arrêté du 4 Mai 1988 modifié par l'arrêté du 5 Mars 1992 et avoir fait au moins 2 ans de post-internat en situation de responsabilité dans un service validant le DESC de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique ou reconnu comme Unité Formatrice par le Collège
- ou être titulaires d'un DESC de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique depuis au moins une année
- ou pour les "anciens régimes" avoir satisfait à l'internat qualifiant dans une discipline chirurgicale, ayant comporté au minimum 2 ans de formation de CHIRURGIE GENERALE et ayant au moins 3 ans de CHIRURGIE PLASTIQUE (en situation de responsabilité) dont 2 ans de post-internat.

En ce qui concerne les candidats à titre étranger, leur cursus devra comporter une qualification à titre de chirurgie générale et au moins 2 ans de chirurgie plastique en situation de responsabilité dont 1 an dans une Unité Formatrice reconnue par le Collège.

2. Examen
a) Le montant des droits d'inscription est fixé par le Directoire.
b) L'examen annuel est national et les épreuves se déroulent en langue française.
c) Les candidats ne peuvent pas se présenter plus de trois fois cumulées à l'examen, que ce soit à la sous-admissibilité, à l'admissibilité ou à l'oral.
d) Toute faute grave ou toute tentative de fraude concernant les déclarations de cursus des différents candidats sera sanctionnée par une non admissibilité définitive.

Les épreuves de l'examen sont ouvertes aux candidats sur présentation d'un dossier attestant leur formation et accepté par le jury. Elles comprennent :

1. Une sous-admissibilité sur titres et documents
Elle sera accordée par le jury au vu des pièces suivantes :
a) curriculum vitae complet et détaillé
b) justification de la qualification en chirurgie générale ou à défaut des stages qualifiant dans cette discipline
c) certificats de nomination à l'Internat d'un C.H.U. et d'accomplissement des cinq années de cette fonction, à défaut avis favorable d'équivalence délivré par le Directoire
d) certificats appréciatifs des chefs de service chez qui le candidat a été formé en chirurgie plastique
e) liste des opérations de chirurgie plastique pratiquées par le candidat (chapitre III, paragraphe 1-B) selon le modèle fourni et permettant une appréciation globale de la formation pratique du candidat
f) huit dossiers complets de cas personnellement traités par le candidat (iconographie à projeter) accompagnés des compte-rendu opératoires.

Le candidat pourra en outre joindre les pièces suivantes qui seront annexées à son dossier et appréciées éventuellement par le jury lors de l'épreuve orale :
a) justifications des diplômes dont le candidat serait titulaire
b) certificats attestant la participation du candidat à des cours français ou étrangers
c) certificats attestant les stages effectués dans des services français ou étrangers à l'occasion de visites ou voyages d'études en supplément de ceux, obligatoires, figurant au chapitre IV (certificat) paragraphe 2.1° c
d) liste des titres et travaux en un exemplaire.
Ce dossier de sous-admissibilité doit être déposé avant le 31 mai de l'année d'examen. Le jury donne les résultats de la sous-admissibilité en juin. Les titulaires du DESC de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique seront de droit sous-admissibles.

2. Une admissibilité sur écrit anonyme
Tous les candidats dont le dossier est retenu doivent subir l'épreuve écrite anonyme. En sont dispensés les candidats français titulaires du DESC de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.
- Elle se déroule en octobre.
- Ne peuvent s'y présenter que les admissibles de juin.
- Les épreuves sont écrites, anonymes, d'une durée de 1H45.
- Elles comportent sept questions multidisciplinaires représentant les sept modules d'enseignement. Elles sont tirées au sort par un candidat, à raison d'une question par module.
- Chaque question est cotée sur 10. Un zéro est éliminatoire.
- Chaque question est corrigée par deux membres du jury. En cas de désaccord flagrant, la question est lue au reste du jury lors de la délibération. L'anonymat des épreuves écrites est alors levé devant le jury et deux délégués des candidats. Les candidats ayant obtenu un minimum de 35 points seront déclarés admissibles.

3. L'examen oral terminal
L'admission définitive est décidée après une épreuve orale, subie par les candidats ayant satisfait à l'épreuve écrite et ceux qui en ont été dispensés (DESC de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique). Elle comporte un examen oral de vingt minutes devant les membres du jury, noté de 0 à 60. Elle consiste en l'exposé par le candidat en dix minutes de deux cas choisis par le jury parmi les huit cas opérés par lui. Dix minutes seront consacrées à la réponse à des questions des membres du jury. Le total des notes de l'écrit et de l'oral étant fait, seront déclarés reçus ceux qui auront atteint ou dépassé la note de 65.

3. Le jury
Il est désigné par le Directoire (article 12, paragraphe 6 des statuts) parmi les membres enseignants. Il comporte :
- 1 membre es qualité du Directoire
- 2 membres universitaires professeurs titulaires
- 2 membres non universitaires.
Il élit son Président. Ce jury ne peut être identique à lui-même deux ans de suite. Il décide l'admissibilité et la réussite finale à la majorité des voix avec, en cas d'égalité, voix double pour le Président.

LES ATTESTATIONS DE FORMATION MEDICALE CONTINUE
Elles sont délivrées conformément à la législation en vigueur.

PROGRAMME DU CERTIFICAT DELIVRE PAR LE COLLEGE FRANCAIS DE CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE

MODULE I  - ANATOMIE APPLIQUEE A LA CHIRURGIE PLASTIQUE

MODULE I 1
1. NOTIONS GENERALES
- La peau et le tissu graisseux sous-cutané
- Les vaisseaux de la peau et des muscles
- La peau : vascularisation de la peau
- Les différents types de lambeaux cutanés
- Les muscles : la vascularisation des muscles
- Classification de MATHES et NAHAI
- Les différents lambeaux musculaires d’après cette classification
- La vascularisation osseuse
- Les sites de prélèvements des greffes

  • Greffes osseuses
  • Greffes tendineuses
  • Greffes nerveuses
  • Greffes cartilagineuses

2. ANATOMIE DE L’EXTREMITE CEPHALIQUE
- Le crâne osseux
- Le massif facial et la mandibule : étude anatomique et radiologique, TDM, IRM
- Les muscles de la tête et du cou
- Les muscles masticateurs et le S.C.M.
- Les muscles peauciers et le SMAS
- La vascularisation du cuir chevelu, de la face et du cou (artères, veines, lymphatiques)
- Le nerf facial extra-crânien
- Les branches terminales du nerf trijumeau (V)
- L'anatomie des régions :

  • Cuir chevelu
  • Paupières et système lacrymal
  • Nez
  • Lèvres
  • Loges cervicales : Loges latérales et cervicotomie
  • Espace sus-hyoïdien et cervicotomie
  • Loge parotidienne
  • Les zones de ligatures vasculaires

MODULE I 2
1. ANATOMIE DU TRONC
- Paroi thoracique
- Sein

  • Embryologie
  • Morphologie
  • Structure Vascularisation et innervation

- Paroi abdominale

  • La paroi musculaire et les interstices
  • Vascularisation et innervation

-Tube digestif abdominal : vascularisation

2. ANATOMIE DU MEMBRE SUPERIEUR
- Les axes artériels et veineux
- Le plexus brachial et ses branches terminales
- Les muscles et les loges
- La main

  • Appareil musculo-tendineux
  • Vascularisation Innervation

3. ANATOMIE DU MEMBRE INFERIEUR
- Les axes vasculaires
- Les muscles et les loges
- Le pied

  • Appareil musculo-tendineux
  • Vascularisation Innervation.

MODULE II - NOTIONS GENERALES ET PATHOLOGIE TEGUMENTAIRE

1. NOTIONS GENERALES
- Les cicatrisations cutanées normale et pathologique
- La régénération nerveuse
- La consolidation osseuse
- La distraction osseuse
- Les greffes :

  • cutanées
  • tendineuses
  • osseuses
  • cartilagineuses
  • composées


- Les implants biologiques et inertes
- L'expansion cutanée
- La vascularisation des lambeaux
- Les différents types de lambeaux :

  • locaux
  • à distance
  • libres


- Lambeaux musculo-cutanés
- Lambeaux musculaires
- Lambeaux fascio-cutanés
- Lambeaux composites (ostéo-chondro...)

2. PATHOLOGIE GENERALE ET TEGUMENTAIRE
- Les brûlures : traitement local primaire et séquelles
- Les radiolésions
- Les tumeurs bénignes cutanées
- Les angiomes et lymphangiomes
- Les infections chirurgicales (cellulite, gangrène, kyste pilonidal, maladie de Verneuil, hydrosadénite)
- Les escarres

MODULE III - CHIRUGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE CRANIO-MAXILLO-FACIALE

1. DESCRIPTION CLINIQUE DES PRINCIPALES MALFORMATIONS EN CHIRURGIE CRANIO-MAXILLO-FACIALE
- La croissance crânio-faciale normale
- Classification des principales malformations crânio-maxillo-faciales
- Les fentes labio-maxillo-palatines
- Formes anatomo-cliniques et principes thérapeutiques des crânio-facio-sténoses
- Ptosis palpébral
- Classification et bases thérapeutiques des dysharmonies maxillo-mandibulaires
- Kystes et fistules congénitaux de la tête et du cou

2. TRAUMATOLOGIE CRANIO-FACIALE
- L’architecture crânio-faciale
- L’urgence crânio-faciale
- Plaies et cicatrices de la face
- Fractures de la mandibule
- Fractures du massif facial et de l’étage antérieur de la base du crâne
- Fractures de la pyramide nasale et leurs séquelles

MODULE IV - CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE CERVICO-FACIALE

1. CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTRICE CERVICO-FACIALE
- Chirurgie réparatrice en carcinologie :

  • la reconstruction de la mandibule
  • la reconstruction bucco-pharyngée
  • la reconstruction maxillaire

- Reconstruction :

  • du scalp
  • des paupières et du sourcil
  • du nez
  • des lèvres
  • des oreilles
  • de la joue
  • du cou

- La paralysie faciale

2. CHIRURGIE ESTHETIQUE CERVICO-FACIALE
- Chirurgie de la calvitie
- Blépharoplasties
- Rhinoplasties primaires et secondaires
- Otoplasties esthétiques
- Génioplasties
- Chirurgie du vieillissement de la face et du cou

MODULE V - CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE THORACO-ABDOMINALE

1. CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTRICE THORACO-ABDOMINALE
- Reconstruction du sein - Reconstruction de la paroi thoracique
- Eventrations et pertes de substance abdominale
- Techniques et indications du lambeau de grand pectoral
- Techniques et indications du lambeau de grand dorsal
- Techniques et indications du lambeau de grand droit de l'abdomen
- Malformations mutilantes et reconstruction des organes génitaux externes et du périnée

2. CHIRURGIE ESTHETIQUE THORACO-ABDOMINALE
- Hypertrophies mammaires
- Ptôses mammaires
- Hypotrophies mammaires
- Anomalies de la plaque aréolo-mamelonnaire
- Anomalies de la paroi thoracique (syndrome de Poland, pectus excavatum)
- Chirurgie abdominale à visée esthétique
- Chirurgie esthétique des surcharges graisseuses localisées

MODULE VI - CHIRURGIE DE LA MAIN ET DU MEMBRE SUPERIEUR

1. CHIRURGIE OSTEO-ARTICULAIRE DU CARPE ET DE LA MAIN
- Carpe :

  • Physiopathologie du carpe
  • Instabilité du carpe

- Fractures des métacarpiens et des phalanges :

  • Physiopathologie et principes de traitement

2. CHIRURGIE TENDINEUSE
- Appareil extenseur :

  • Physiopathologie de l’appareil extenseur et du système intrinsèque

- Tendons fléchisseurs :

  • Physiopathologie
  • Traitement des lésions traumatiques récentes et anciennes

3. CHIRURGIE NERVEUSE
- Pathologie traumatique du plexus brachial

  • Séméiologie et principes de traitement

- Pathologie traumatique des nerfs médian, cubital et radial :

  • Plaies nerveuses récentes et anciennes
  • Paralysies motrices et opérations palliatives
  • Lésions des nerfs sensitifs et troubles de la sensibilité pulpaire

- Syndromes canalaires du coude et du poignet

4. CHIRURGIE CUTANEE
- Pertes de substance cutanée de la main : procédés de couverture
- Lambeaux en îlot du membre supérieur : brachiaux, antibrachiaux et digitaux

5. LES AMPUTATIONS
- Prises fonctionnelles de la main et niveaux d’amputation
- Amputations des extrémités digitales des doigts longs et du pouce
- Amputations proximales (bras, avant-bras, main) : réimplantation et revascularisation
- Reconstruction pulpaire des doigts longs et du pouce
- Reconstructions digitales : pollicisation, translocation digitale et transferts d’orteils

6. LES BRULURES
- La main brûlée récente et les séquelles

7. LA MALADIE RHUMATISMALE
- Physiopathologie et principes du traitement

8. LES MALFORMATIONS CONGENITALES
- Classification des malformations de la main et principes du traitement

9. PATHOLOGIES DIVERSES
- Maladie de Dupuytren
- Tumeurs des parties molles de la main

MODULE VII - CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE DU MEMBRE INFERIEUR

1. CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU MEMBRE INFERIEUR
- Reconstruction des pertes de substance de la cuisse :

  • cutanées
  • musculocutanées
  • osseuses
  • composites

- Couverture cutanée du genou
- Reconstruction des pertes de substance de la jambe :

  • cutanées
  • musculocutanées
  • osseuses
  • composites

- Reconstruction des pertes de substance du pied
  dos du pied . talon . plante du pied
- Les amputations
  niveaux d'amputation . procédés de couverture et d'allongement

2. CHIRURGIE ESTHETIQUE DU MEMBRE INFERIEUR
- Chirurgie esthétique des lipodystrophies
- Chirurgie d'augmentation des mollets

MODULE VIII - ETHIQUE ET ASPECTS JURIDIQUES DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE ET ESTHETIQUE

1. La déontologie médicale. L’Ordre des médecins
2. Les responsabilités juridiques du chirurgien
3. L’information et le consentement éclairé du patient
4. L’aspect juridique des infections du site opératoire (infections nosocomiales)
5. Le devis en chirurgie esthétique
6. Le dossier médical
7. En cas de procès : que faire ?
8. Les aspects psychologiques de la chirurgie esthétique
9. Les relations avec la sécurité sociale